Projet d'Urgence d'Appui
à l'Education de Base


Ministère de l'Education Nationale
et de l'Enseignement technique

Vous êtes ici :
Home
Présentation du PUAEB

  Présentation du PUAEB


Projet d'Urgence d'Appui à l'Education de Base (PUAEB).
Composante 2 : Qualité
[ Publié le 28/04/2015 à 21:33:55 et consulté 441 fois ]

Projet d'Urgence d'Appui à l’Éducation de Base (PUAEB).

L’objectif principal du PUAEB est de restaurer et d’accroître l’éducation de base en Côte d’Ivoire, avec un accent particulier sur les zones affectées par les crises récentes. Le PUAEB est mis en œuvre à travers trois composantes :

COMPOSANTE 2 : QUALITE : 8,631 milliards FCFA

 

Réhabilitation et amélioration des conditions d’enseignement et d’apprentissages (US $ 12millions)

 

Dans le cadre des activités d’urgence à financer au titre de la composante qualité, le projet soutient :

  • La formation continue pour les enseignants, La reprise des programmes alimentaires et nutritionnels à l’école et l’acquisition et la distribution de médicaments en collaboration avec les agences des nations unies présentes sur le terrain (UNICEF, PAM) ;

  • L’acquisition des intrants pédagogiques (manuels scolaires, guides de l’enseignant, livres de lecture),

  • La formation des proviseurs/directeurs et des inspecteurs afin d’améliorer la qualité de l’enseignement en terme de soutien pédagogique.

Pour répondre à la pénurie d’enseignants qualifiés et rétablir la formation initiale aux niveaux requis, le projet soutiendra  la réhabilitation et l’équipement de huit (08) centres de formation des enseignements (CAFOP) et la construction de deux (02) nouveaux CAFOP.

Afin d’aider à contrôler et améliorer la qualité de l’enseignement, il sera mis en place un système d’évaluation des apprenants, y compris des évaluations sur la lecture au niveau des premières classes du primaire (type EGRA) au sein de la direction en charge de la gestion du cursus scolaire des élèves. Cette direction devra également évaluer le travail des élèves et mettre en place des mécanismes d’amélioration, si nécessaire.

 

Sous-composante 2.1 : Amélioration de la qualité des contenus d’enseignement et des apprentissages au primaire.

Un certain nombre d’activités ont été lancées :

 

  • la mise en place d’une structure d’assurance qualité au niveau national,

  • la mise ensemble d’un programme de formation initiale et continue d’enseignants révisé;

  • l’introduction de trois sous cycles de compétence pour réduire les redoublements,

  • la conduite d’une évaluation des qualifications du personnel enseignant et administratif.

 

Sous composante 2.2 : Amélioration de la disponibilité des intrants pédagogiques dans l’enseignement primaire élémentaire.

L’objectif principal de la sous-composante est d’aider le gouvernement à remplacer les manuels et autres matériels didactiques dans les écoles qui ont été affectées par la crise, et de mettre en place un système de distribution qui répondrait aux besoins du contexte post-crise.

Les principales activités à exécuter devraient comprendre:

 

  • la réimpression et distribution d’environ 1 million de livres scolaires et de guides d’enseignants dans les matières de bases pour toutes les classes du primaire ;

  • l’achat et la distribution d’environ 250 000 livres de lecture pour 10 000 écoles primaires afin d’installer des coins de lecture. La distribution des manuels scolaires aux écoles devra être effectuée selon des modalités convenues d’accord partie avec une plus grande implication des COGES, au moment de la livraison.

 

Pour ces activités, l’appui devra consister à financer l’équipement, les services de consultance et la formation.

 

Sous composante 2.3: Promotion de la Santé et de la Nutrition en milieu scolaire.

Le projet soutiendra l’amélioration de l’état de santé des élèves à travers la promotion de l’hygiène en milieu scolaire et les soins préventifs, en réduisant la prévalence des carences en micronutriment et en finançant les programmes d’alimentation en milieu scolaire. La situation sanitaire des enfants à la suite de la récente crise est alarmante en particulier dans les zones fortement touchées par le conflit. Dans ce cadre, le projet propose :

  • l’organisation de Campagnes de vaccination et de lavage des mains en collaboration avec Programme « WASH » de l’UNICEF;

  • l’achat et la distribution de vivres pour les cantines scolaires, par le biais d’organismes déjà existants (PAM) et sur la base des conclusions de la Mission de Formulation Programme de Développement-- Alimentation scolaire Côte d’Ivoire, septembre 2010 et avec un accent particulier sur les zones des plus démunies ;

  • la formation/la sensibilisation des enseignants et d’autre personnel administratif scolaire jouant un rôle important,

  • le développement et la distribution de guides sur la santé et la nutrition en milieu scolaire, en étroite collaboration avec d’autres agences déjà impliquées dans ce domaine.

En outre, l’utilisation des accords passés entre le gouvernement et les agences des nations unies telles que l’Unicef et le PAM aidera à accélérer la mise en œuvre. Par ailleurs, Il a été convenu avec le MEN qu’il élaborera un projet de politique de gestion du programme des cantines scolaires qui devra s'appliquer à l'ensemble des écoles sur toute l’étendue du territoire de la République de Côte d'Ivoire.


 


Cartographie de nos Activités
Construction de 200 salles de classe par appel d'offre
Construction par approche communautaire (DDP)
Rehabilitation des salles de classe
Collèges de proximité
CAFOP
Tables-Bancs
Classes passerelles
Livraisons des manuels dans les écoles
Campagne de sensibilisation à la scolarisation des filles


Newsletter du PUAEB
Abonnez-vous aux bulletins d’information du PUAEB

Restez connectés !



PUAEB - Projet d'Urgence d'Appui à l'Education de Base
© Copyright - Octobre 2014 - Tous droits réservés